dimanche 26 janvier 2014

Le Chant du Diable, relayé chez les enseignants ;-)


Janvier 2014 (Le Chant du Diable, chroniqué sur le site de l'UNSA en même temps qu'Harlan Coben)

Extrait...

"Le nouvel opus de Frédérick Rapilly, « Le chant du diable » nous plonge dans l'univers troublant des rave-party. Ces fêtes où circulent drogue et alcool à gogo sont le terrain de jeu d'un pervers sadique surnommé par la police « Teknokiller » qui immortalise le dernier cri de souffrance des femmes avant de les achever… Si le mode opératoire et la personnalité de ce psychopathe font froid dans le dos, notre fascination (même inavouable) ne s'en trouve que décuplée. C'est que l'affaire prend un tour « européen ». On ne vous en dit pas plus, vous découvrirez vous-même…"








http://www.se-unsa.org/spip.php?article6466

lundi 20 janvier 2014

2014 : prochaines signatures



- Samedi 29 mars, salon du polar à Lens : vainqueur de l'édition 2013, j'y serai pour signer le samedi. Par ailleurs, je me plonge en tant que juré dans la lecture des quatre romans pré-sélectionnés cette année (Dorothée Lizion, Olivier Truc, Raymond Castells, Olivier Norek)

- Samedi 12 et dimanche 13 avril, salon Mine de Polars à Pont-Péan (près de Rennes). J'ai le plaisir d'être le parrain de l'édition 2014, et il y a déjà plein d'auteurs que j'adore qui seront présents : Claire Favan, Ingrid Desjours, les membres du Collectif Calibre 35 (David S. Khra, Fred Paulin, Hervé Commère, Erik Wietzel...), ceux du Collectif Satori Noir (Maud Mayeras, Olivier Gay, Michael Mention,  Ghislain Gilberti, Marc Charuel, moi...), Laurent Scalese...

Par ailleurs, comme cette édition est sur le thème croisé de la musique et du polar, une "boum" des auteurs est prévu le samedi 12. Au programme des DJs auteurs: Daft Punk, Phoenix, Nine Inch Nails, Kylie Minogue, Rick Astley, Lorie, Vitalic, Chantal Goya, La Compagnie Créole, New Order, Joy Division, Depeche Mode, Massive Attack, les Beatles, les Rolling Stones (cherchez l'intrus !!!!)... Une sacré salade russe !

jeudi 16 janvier 2014

Interview collective (Mandorisation) après la publication du revueil de l'Exquise Nouvelle Saison 3










Selon vous, dans cet exercice de style, qu’est ce qui est le plus difficile. De commencer, d’être au milieu ou de terminer l’histoire ?
Sigolène Vinson : Je trouve qu’être à la fin, c’est compliqué. Il ne faut trahir ni le style, ni l’idée de la personne qui a commencé.
Frédéric Mars : Moi, je pense exactement le contraire. J’étais à la fin aussi et ce qui m’a amusé, c’était de trahir, de prendre le contre-pied en tout cas. Tu as le choix d’être raccord ou de ne pas l’être.
Sigolène Vinson : J’ai tenté d’être raccord et j’ai eu peur de décevoir. Le texte est parti gore, j’ai continué très « sale ».
Frédéric Rapilly : Je n’avais jamais écrit de nouvelle, donc c’était nouveau pour moi. Au départ, j’ai voulu respecter, mais j’ai fini par tourner en rond pas mal de temps et à la fin, je me suis dit : « mais je l’emmerde, le premier qui a commencé ! ». Le deuxième pareil… et je me suis même dit que j’allais les baiser à la fin.





http://www.mandor.fr/archive/2014/01/11/temp-91afa9348ff7d73440ab6050ea985aae-5268991.html