mardi 3 septembre 2013

Le chant des Âmes, chroniqué sur le blog "Livres by Marie"


La chronique de Marie


"... J'ai croisé ce livre un bon paquet de fois dans la presse, les blogs... et je n'ai pas réussi à l'enregistrer dans ma petite tête. J'ai donc cherché un moment le polar breton qui parle de la forêt de Brocéliande... et avec ce genre de référence, pas facile de trouver...!
Mais, finalement, j'ai retrouvé la mémoire et le livre en rayon.
C'est un thriller assez particulier (qui m'a fait rester en Bretagne après ma précédente lecture) avec un univers tout aussi particulier: le monde de la techno et particulièrement celui des raves illégales, les DJs, les forums, les courants de techno etc.
On voyage de la Bretagne à Bali via les Canaries et ça secoue, au rythme de la techno!
La 4e de couverture:
Quand des touristes découvrent le corps crucifié d'une jeune femme au cœur de la forêt de Brocéliande, les médias se déchaînent et l'affaire fait vite la Une de l'actualité. Alors que la police s'oriente vers un rituel satanique, Marc Torkan, ex-grand reporter, est chargé d'une contre-enquête par son ancien rédacteur en chef. Accompagné d'une photographe inexpérimentée, il comprend rapidement que la police fait fausse route : la veille du meurtre, la victime semble s'être rendue à une rave-party. L'enquête prend un tournant inattendu lorsqu'en Thaïlande un second cadavre est retrouvé en marge d'un événement similaire. Pour le journaliste et sa coéquipière, la chasse au scoop se transforme en chasse à l'homme. Seuls, il se lancent sur la piste d'un tueur en série qui choisit ses proies dans le tumulte et la fièvre des fêtes électro...
C'est un thriller donc il n'y a pas, à proprement parler, d'enquête de police. Simplement une enquête de journaliste, qui se lance sur diverses pistes, toutes n'aboutissant pas forcément à un résultat intéressant. Je dois reconnaître que cette partie m'a un peu gênée, mais avec le recul, je pense que cela rajoute du réalisme à l'enquête: quand les héros trouvent un peu facilement, je râle aussi. Décidemment, je suis une lectrice difficile! 
Sur le fond de l'histoire, là c'est plus inquiétant, parce que ça sonne vrai et on imagine que des gens sont assez tarés pour aller aussi loin que le méchant du bouquin. Cette plongée dans l'univers de la techno fait plutôt froid dans le dos. Est ce que ce sont des clichés? ou une représentation d'une certaine réalité? Difficile à dire, mais flippant. Le côté obscur de la fête, en quelque sorte. En tout cas, l'auteur n'est pas tombé dans le gore et la description trop macabre des découvertes et c'est un vrai plus. On imagine l'horreur sans pour autant se voir infliger de trop longues descriptions sanglantes. 
Dernier point, j'ai été surprise par la fin et je ne suis pas sûre de l'avoir comprise. C'est embêtant de finir ma lecture sur cette touche un peu surprenante. Ca laisse tourner l'imagination..... et m'a permis de vérifier qu'il existe une suite: Le chant du diable! Cette fois ci, je vais tenter de ne pas oublier le titre, et de me le procurer un peu plus rapidement (même si, bémol, il n'a pas l'air d'être encore paru en poche. Damned!)
En résumé, je comprends pourquoi ce livre a été cité un peu partout: c'est un bon triller à la française!  "


http://livresbymarie.over-blog.com/le-chant-des-âmes-frédéric-rapilly