lundi 24 octobre 2016

Le Chant des Âmes sur Ju Lit Les Mots

Une chronique du Chant des Âmes parue sur le blog Ju Lit Les Mots, le 17 octobre 2012






C’est rigolo de lire un livre qui débute là où tu as passé tes vacances ! J’ai apprécié ce côté d’entrée de jeu ! Ah Baden, Vannes, le Golfe du Morbihan…. Bon après on prend le large dans tous les sens du terme… l’Espagne, la Pologne, la Thaïlande…. On bouge pas mal, mais ans avoir le tournis et on en redemande !
Le thème des raves et de la techno, j’ai trouvé ça génial ! Oui j’aime bien de temps en temps écouter un morceau de ce genre musical et m’éclater les tympans! Même si je n’ai jamais assisté à une rave, mais qui sait un jour … Cela fait rire mes enfants et ils me regardent avec de gros yeux ronds…. et j’aime les surprendre …
Bon revenons à nos moutons, oups à ce bouquin !
«Cela pourrait être elle. Ou elle ! Ou encore elle ! Son regard glisse d’une silhouette à une autre. La pulsion est là. La migraine aussi. Il doit se contrôler. Ce n’est ni le lieu, ni le moment.»
Le premier livre de Frédérick Rapilly est un vrai choc livresque ! Non seulement l’ambiance est bien glauque mais le thème choisi, même si les tueurs en série foisonnent, du monde de la techno fait l’originalité de ce bouquin ! Même si on y est totalement étranger, on ne se sent pas complètement à l’ouest, les descriptions des prestations des Dj et les différences dans les sons et les tempo sont parfaitement décrits ! J’ai trouvé que l’auteur connaissait son sujet et le faisait vivre pour nous.
En tout cas j’avais bien envie de le lire avec une bonne musique techno
L’univers technoïde sert de toile de fond à ce thriller, mais la musique d’une manière générale, du classiques au rock en passant par la pop et l’électro, est également très présente.
Tous les ingrédients sont là, des personnages attachants, des chapitres courts et une intrigue avec un bon rythme.
Cela fait un moment que ce livre était dans ma PAL ! Attirée par le titre au départ et par la couverture, que je trouve superbe, je l’ai mis de côté, pensant que le côté techno prendrait trop le dessus.
J’ai été happée par l’intrigue de l’auteur, d’un bout à l’autre et sans temps morts.
Il y a un peu de tout dans ce livre ! Un mélange subtile de Patrick Süskind avec « Parfum » et « les rivières pourpres » de Jean-Christophe Grangé.
Un livre que l’on dévore d’un bout à l’autre, qui va vous promener dans un univers captivant, qui mêle habilement la musique et l’enquête policière.
Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est que ce thriller ne tombe pas dans les clichés du milieu technoïde et propose une enquête menée tambour battant d’une main de maître.
La fin m’a laissé totalement chamboulée et j’ai déjà attaqué la suite, une fois qu’on a plongé dans l’univers de Frédérick Rapilly on n’en sort pas indemne et quitte à souffrir autant aller jusqu’au bout

Bref c’est un vrai coup de coeur






https://julitlesmots.wordpress.com/category/lectures-2016/